Camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau

Camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau

Construit après l'invasion de la Pologne par les Allemands, le complexe des camps de concentration d'Auschwitz était le plus grand établi sous le régime nazi.

Situé à environ 70 kilomètres de Cracovie, il s'agissait du principal centre d'extermination de l'histoire dans lequel plus d'un million de personnes ont été tuées.

Il est actuellement possible de visiter deux camps : Auschwitz I, le camp de concentration d'origine, et Auschwitz II (Birkenau), construit par la suite pour servir de camp d'extermination.

Auschwitz I

Construit en 1940 pour abriter les prisonniers politiques polonais qui ne rentraient plus dans les prisons, Auschwitz I était le camp de concentration initial et le centre administratif du complexe qui a été construit par la suite.

Les premiers à arriver au camp étaient les prisonniers politiques de l'armée polonaise, bientôt suivis par des membres de la résistance, des intellectuels, des homosexuels, des Gitans et des Juifs.

La plupart des Juifs ont été dupés par les nazis, qui leur ont vendu des parcelles et des maisons, et leur ont offert des emplois attrayants pour qu'ils emportent avec eux tous leurs effets les plus précieux. Après un long voyage épuisant jusqu'en campagne, si ces derniers n'étaient pas considérés comme aptes au travail, ils étaient assassinés, et s'ils l'étaient, ils étaient condamnés à travailler pratiquement jusqu'à leur mort.

Juste à l'entrée d'Auschwitz I, les nouveaux venus pouvaient lire une immense inscription « Arbeit macht frei » (le travail rend libre), ce qui laissait penser aux prisonniers qu'ils pourraient sortir du camp à un moment donné.

En plus des baraquements où les prisonniers étaient entassés, le camp était divisé en plusieurs blocs, parmi lesquels se distinguait le numéro 11, connu sous le nom du « bloc de la mort ». Il s'agit de l'endroit où les sanctions étaient appliquées. Les prisonniers étaient enfermés dans des cellules minuscules dans lesquelles on les laissait mourir de faim ou encore où ils étaient exécutés ou bien pendus.

À travers les différents blocs du camp, vous pourrez voir des expositions montrant les conditions abominables dans lesquelles les prisonniers vivaient. Il y a également une petite partie de l'immense collection d'objets qui ont été volés aux prisonniers avant d'être tués. Bottes, valises, lunettes, casseroles... même des cheveux, qui étaient vendus pour la fabrication de tissus que les nazis portaient parfois dans leurs manteaux.

Auschwitz – Birkenau

Le deuxième camp et le plus grand qui ait été construit est celui que la plupart des gens connaissent sous le nom d'Auschwitz. Il a été construit en 1941 dans la ville de Bikernau (à 3 kilomètres du camp principal) dans le cadre du plan de l'Allemagne nazie (« solution finale ») qui était destiné à anéantir la population juive.

Le camp s'étendait sur 175 hectares et était divisé en plusieurs sections délimitées par des barbelés et des clôtures électrifiées.

Auschwitz-Birkenau n'était pas un camp de travail comme les autres. Il a été construit dans le but d'exterminer les prisonniers qui y entraient. Pour cela, il a été équipé de cinq chambres à gaz et de crématoriums, chacun pouvant accueillir 2 500 prisonniers.

Après être arrivés au camp à bord de wagons de marchandises d'un train lors d'un terrible voyage de plusieurs jours dans lequel ils ne recevaient ni eau ni nourriture, les prisonniers étaient sélectionnés. Certains étaient envoyés directement aux chambres à gaz alors que d'autres devaient se rendre directement aux camps de travail ou étaient choisis pour subir des expériences.

Les prisonniers jugés inaptes au travail étaient transportés vers les chambres à gaz où on leur indiquait qu'ils prendraient une douche. Après avoir laissé leurs effets personnels dans une pièce, ils étaient emprisonnés et tués au Zyklon B. Une fois morts, les nazis vérifiaient qu'il ne restait aucun objet de valeur (dents en or, boucles d'oreilles ...) puis les corps étaient envoyés aux fours crématoires.

Bien que dans un premier temps les femmes n'étaient pas envoyées dans les camps, en 1942, on a commencé à les transférer vers Auschwitz II, où elles été assassinées ou forcées à participer à des expériences cruelles de stérilisation qui avaient lieu dans le camp principal.

Dans le camp, quelques baraquements d'origine sont encore conservés, ainsi que des immenses latrines, des fours crématoires et des chambres à gaz que les nazis ont essayé de détruire avant leur fuite précipitée.

La fin d'Auschwitz

En 1945, l'armée russe avançait à pas de géant vers la Pologne, c'est pourquoi les nazis décidèrent  d'évacuer Auschwitz, ce qui a été mortel pour beaucoup de prisonniers.

Le 27 janvier 1945, les troupes soviétiques ont libéré les prisonniers restants dans le camp. Malheureusement, la plupart d'entre eux étaient malades et à peine en vie.

Choquant et incontournable

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un endroit amusant, visiter le camp de concentration d'Auschwitz - Birkenau est incontournable pour connaître l'une des parties les plus tragiques et les plus importantes de l'histoire du XXe siècle. Les guides du camp vous parleront sans ménagement du mode de vie des prisonniers dès leur arrivée au camp.

Les installations des camps se trouvent en excellent état de conservation, ce qui permet de voir les anciens baraquements, les chambres à gaz, les fours crématoires et une partie de la vaste collection d'objets qui ont été volés aux prisonniers avant de les tuer.

Comment s'y rendre ?

Pour visiter Auschwitz il existe plusieurs options :

  • Réserver une excursion organisée : il s'agit de la manière la plus pratique de s'y rendre et le prix est semblable à celui d'un voyage organisé soi-même. Pour seulement 33 €, vous pourrez réserver notre visite à Auschwitz. Elle comprend le transport, un guide anglophone et l'entrée aux deux camps.
  • Bus : plusieurs bus et minibus partent de la gare centrale de Cracovie pour le camp.
  • Train : il est possible d'aller en train jusqu'à la gare voisine d'Oświęcim. Une fois là-bas, il faut prendre un taxi ou le bus local.

Horaires

Tous les jours de 07h30 à 14h00 - 19h00 (selon la période de l'année).

Prix

Entrée avec guide anglophone : 50PLN.
Excursion à Auschwitz-Birkenau : 145PLN.

Transport

Bus depuis la gare centrale.

Lieux à proximité

Aéroport de Cracovie (42.1 km)